Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Entrelacs



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Ornement composé de tiges qui se croisent en se recouvrant.
Un entrelacs formé de deux tiges ondulées peut être appelé « tresse* ».
Un entrelacs formé de deux tiges à entrecroisements anguleux suivis de segments horizontaux est appelé « chaîne seldjoukide* ».


Achtarak. Chapelle Karmravor (viie s.). Détail de corniche. Sur l’abaque (la bande supérieure), deux tiges à deux brins, ondulées, dessinent en se croisant une tresse. Sur le pan incliné, deux tiges à deux brins dessinent en se croisant un entrelacs anguleux, caractéristique des corniches arméniennes de la 2e moitié du viie s., repris aux périodes suivantes.
Éghvard. Église funéraire du déb. du xive s . Détail de la façade est. Deux grosses tiges (boudins) à entrelacs anguleux suivis de segments horizontaux dessinent une « chaîne seldjoukide ».
                          
                                


 














Collectif © 2019 AHA