Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Crampon (= Agrafe)



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Pièce de fer ou de bronze à crochets ou à deux queues d'aronde qui, scellée à plomb, servait à attacher les unes aux autres les pierres d’une même assise* dans la maçonnerie* des constructions antiques (période préchrétienne).
Souvent, sur des assises* de murs antiques en ruine, le métal ayant disparu, une alvéole en double queue d’aronde à cheval sur deux blocs voisins trahit l’existence passée d’un crampon.
Dans l’Arménie chrétienne, ce type d’attache disparaît avec la propagation de la maçonnerie à blocage* dans un coffrage*, liée au mortier* à chaux*. Son principe s’emploie toutefois très rarement, en cas de forte exigence de solidité, p.ex. pour les colonnes* de la cathédrale de Zvartnots
(mil. viie s.).


Tigranocerte (Tigranakert) d’Artsakh (1er s. av. J.-C.).
Vestige de muraille avec alvéoles de crampon à queues d’aronde.
Photo H. Petrossyan.

                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA