Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Appareil



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Disposition, assemblage et dimensions des pierres visibles d’une maçonnerie*, qui, conformément à la technique arménienne* de construction, forment les parements* du coffrage* dans lequel est coulé le blocage*.
Selon les dimensions des blocs, on parle de grand, moyen ou petit appareil. L’appareil diffère aussi selon la façon dont les pierres sont jointes. Un appareil constitué de très grands blocs irréguliers et non liés est dit cyclopéen.
Dans les régions du centre et du nord du pays, les appareils ont des assises* régulières faites de pierres soigneusement taillées. Leurs bords parfaitement rectilignes sont ajustés de manière à ne pas laisser paraître le mortier interne : en façade, ils s’identifient ainsi à des joints vifs*.
Dans certains appareils, par exemple sur les campaniles* du xiiie s., des chaînages de blocs à liaisonnements endentés ou en queue d’aronde peuvent avoir une fonction parasismique*, ayant pour objectif probable d’éviter la dislocation de la maçonnerie en cas de tremblement de terre.
Même si la pierre domine très largement dans l’architecture monumentale en Arménie, il existe également des constructions en brique, en terre et en bois dont les façades présentent des assemblages originaux, souvent porteurs d’effets décoratifs. On observe assez souvent, dans la construction des maisons traditionnelles, de fortes poutres en bois insérées horizontalement dans les appareils de pierre, à des fins semble-t-il parasismiques. Ce procédé apparaît aussi, mais rarement, dans l’architecture monumentale.
Deux termes peuvent être associés à « appareil »:
- « Maçonnerie » qui s’applique aux composantes bâties des diverses parties d’un édifice, et
- « Stéréotomie* » qui désigne l’art de la taille des pierres de construction.






Fort médiéval de Goussanagyough. Dans la partie inférieure des murs : exemple d’appareil cyclopéen.
Pətəghni, église (mil. viie s.), façade sud. Exemple d’appareil à parement de pierres volcaniques soigneusement taillées, rangées en assises régulières.
Monastères de Sanahin et Haghbat. Campaniles (1ère moitié xiiie s.). Exemples de chaînages endentés des blocs. Photo A. Alpago Novello.
                          
                                


 
















Collectif © 2019 AHA